LARSA


LARSA
LARSA

LARSA

Ville du sud de la Babylonie, proche de la rive occidentale de l’Euphrate. Sous le règne d’Ibbi-S 稜n (\LARSA 2027-\LARSA 2003), dernier roi de la dynastie d’Ur III, tandis que l’empire sumérien est aux prises avec les Martou, ou Amorites, Ishbi-Erra (\LARSA 2017-\LARSA 1985), un haut officier, au nom étranger, auquel Ibbi-S 稜n a confié la charge de défendre les régions menacées, entre en dissidence et se constitue en roi indépendant d’Isin, situation qu’Ibbi-S 稜n doit reconnaître à contre-cœur. À peu près à la même époque, on voit apparaître à Larsa un roi au nom amorite, Napl noum (\LARSA 2025-\LARSA 2005). Tandis que la dynastie d’Ur III succombe sous les coups des Amorites, des Élamites et des Sou, peuplade du Zagros, et qu’Ibbi-S 稜n est emmené prisonnier en Élam, l’hégémonie passe d’Ur à Isin. Cependant sous le quatrième des successeurs de Napl noum, Goungounoum, Isin décline et Larsa se substitue peu à peu à elle. Les progrès du royaume de Larsa sont jalonnés par des opérations militaires qui en font sentir la puissance dans la Diyala, et culminent dans la conquête de l’Élam en \LARSA 1928. Trois ans plus tard, Goungounoum s’empare de la prestigieuse capitale de l’ancien empire sumérien, Ur, et prend le titre de roi des Quatre Régions. Outre l’importance politique qui s’y attache, la possession d’Ur permet à Larsa de reprendre à son compte les activités commerciales de la métropole sumérienne dont les relations s’étendent jusqu’à Dilmoun (Bahrein). Larsa devient ainsi le centre d’un florissant trafic animé par des entrepreneurs particuliers et qui faisait affluer les pierres, l’ivoire, le cuivre et les métaux précieux. Sous l’impulsion du roi, d’importants progrès sont accomplis dans le domaine de l’agriculture. Abisarê (\LARSA 1905-\LARSA 1895) et Sumuel (\LARSA 1894-\LARSA 1866) poursuivent l’œuvre de leur prédécesseur et continuent à lutter contre Isin. L’enjeu principal est la possession de la ville de Nippour. La prépondérance de Larsa, sensible durant toute la seconde moitié du \LARSA XIXe siècle, ne lui assure pas pourtant une hégémonie indiscutée en Mésopotamie. Isin est conquise en \LARSA 1793 sous le règne du dernier roi de Larsa, R 稜m-S 稜n (\LARSA 1822-\LARSA 1763), qui a succédé à son frère, Warad-S 稜n (\LARSA 1834-\LARSA 1823). Ce dernier a été installé sur le trône de Larsa par un prince du royaume d’Emutbal en Transtigritine, du nom de Koudourmaboug. Ce nom élamite était probablement porté par un Amorite.

Sous le règne de Rim-S 稜n, Larsa connaît une période de grandeur à laquelle met fin la politique expansionniste d’Hammourabi qui triomphe définitivement de Rim-S 稜n et achève l’unification de la Babylonie. Larsa reste avec Babylone et Sippar l’une des trois capitales administratives du royaume de Babylone.

On notera que Samsouilouna (\LARSA 1749-\LARSA 1712), fils et successeur d’Hammourabi, se heurte au début de son règne à une révolte qu’anime, autour de Larsa, un certain R 稜m-S 稜n II et dans laquelle certains historiens veulent voir un sursaut de Sumer contre la domination babylonienne.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Larsa — Tell Senkereh Localisation Pays  Irak …   Wikipédia en Français

  • Larsa — war ein Stadtstaat im alten Babylonien, etwa 25 km südöstlich von Uruk. Der heutige Name von Larsa ist Tell as Senkereh. In der Bibel wird Larsa im 1. Buch Mose (14:1) als Ellasar unter König Arjoch erwähnt. Geschichte Larsa war eine… …   Deutsch Wikipedia

  • Larsa — (also Larag or Larak, modern Tell as Senkereh, Iraq, possibly the Biblical Ellasar), was an important city of ancient Sumer. It lies some 25 km southeast of the ruin mounds of Uruk (biblical Erech), near the east bank of the Shatt en Nil canal… …   Wikipedia

  • Larsa — (la bíblica Ellasar Genesis 14:1) fue una ciudad importante en la antigua Mesopotamia. Está situada en Irak en la localidad de Senkereh, y a unos 24 km al sudeste de las ruinas de la ciudad de Uruk. * * * ► Antigua población de la Baja… …   Enciclopedia Universal

  • Larsa — La ciudad de Larsa en Mesopotamia. Larsa (la bíblica Ellasar Génesis 14:1) fue una ciudad importante en la antigua Mesopotamia. Está situada en Irak en la localidad de Senkereh, a unos 24 km al sudeste de las ruinas de la ciudad de Uruk …   Wikipedia Español

  • Larsa — /lahr seuh/, n. an ancient Sumerian city in southern Iraq: archaeological site. * * * biblical Ellasar Ancient capital of Babylonia, located on the Euphrates River in present day southern Iraq. It was founded in prehistoric times and flourished… …   Universalium

  • LARSA — (modern TELL SENKEREH)    A city in southern Mesopotamia, some 20 kilometers southeast of Uruk. It was first excavated by William K. Loftus in 1854 and then by the French, under Andre Parrot in 1933 and 1967 and in the 1960s by Jean Margueron and …   Historical Dictionary of Mesopotamia

  • Larsa —    An important Sumerian, and later Babylonian, city in southern Mesopotamia, about 12 miles (20 km) southeast of Uruk. Larsa (modern Tell Senkereh), which many scholars believe was the biblical city of Elassar, was continuously occupied from the …   Ancient Mesopotamia dictioary

  • Larsa — Lạrsa,   altmesopotamische Stadt im nordwestlichen Babylonien, heute das Ruinenfeld Senkere, Südirak. Die bis ins 4. Jahrtausend v. Chr. zurückreichende Stadt, in der der Sonnengott Utu verehrt wurde, war bedeutend in altbabylonischer Zeit (1950 …   Universal-Lexikon

  • Larsa — /lahr seuh/, n. an ancient Sumerian city in southern Iraq: archaeological site …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.